Astuces référencement

INTRODUCTION

Des conseils simples pour vous lancer dans le référencement naturel : 

Trouver des mots clés pour son référencement, Rédaction de contenu, Optimisation de votre site , Netlinking, suivi

Astuces SEO On-Page pour optimiser votre site

Vous vous demandez comment améliorer le contenu de votre site Web pour qu’il soit optimisé pour les moteurs de recherche, tout particulièrement Google : si les algorithmes évoluent, certaines astuces fonctionnent toujours et se révèlent très efficaces ! Il suffit de les connaître, et de les appliquer. En 9 points, je vais vous expliquer de quelle manière bien utiliser un mot-clé ainsi que des occurrences équivalentes, et par quel moyen manier pertinemment liens internes, sortants ou encore du contenu graphique.

- Ne placer qu’un seul titre par page
Vous pensez bien faire en diversifiant, multipliant les titres, pour la même page. Ce faisant, vous allez pourtant à l’encontre des recommandations de Google en matière de référencement naturel, ce qui est évidemment à l’opposé de votre objectif. Alors fixez-vous cette limite d’un seul titre et appréciez les résultats ! L'erreur fréquente est d'utiliser plusieurs fois la balise de titre sur une même page, hors pour Google, il ne doit y avoir qu’une seule balise . Utilisez-en donc une, puis ensuite déclinez votre contenu avec des sous-titres puis , etc.

- Placer le mot-clé au début du titre
Tout ce qui arrive en début de page est considéré comme plus important aux yeux des moteurs de recherche. Vous le saviez sûrement déjà, puisque c’est tout le principe du chapeau d’un article par exemple, qui résume en quelques phrases le contenu de ce dernier. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que ça vaut aussi pour vos titres ! Essayez de placer votre mot-clé au tout début de votre titre, à chaque fois que vous le pourrez (cela ne sera pas toujours possible, au risque de dénaturer le sens de votre titre).

Par exemple, si vous souhaitez optimisé le référencement d'une page pour le mot clé "Chapeau pas cher", vous devrez placer le plus tôt possible ce mot clé dans votre titre, c'est à dire par exemple
: Chapeau pas cher, tendance pour hommes et femmes !

- Définir l'URL de sa page en utilisant un mot-clé
Google aime les choses simples, logiques et bien pensées. Votre contenu tourne autour d’un sujet précis, et donc d’un mot-clé en particulier ? Définissez l’url de votre page en fonction de ce dernier.

Par exemple, en reprenant notre exemple précédent, l'URL de la page que nous souhaitons optimiser pour le mot clé "Chapeau pas cher" pourrait être : http://monsitedechapeau.com/chapeau-pas-cher/

- Utiliser des URLs courtes
Ce conseil va de pair avec le précédent : les moteurs de recherche n’aiment pas qu’on ajoute du blabla pour faire joli, ils aiment le contenu pertinent. Et encore une fois, ce qui est vrai pour votre page, est vrai pour son URL. Pas de fioriture, utilisez une URL courte, contenant votre mot-clé.

- Se concentrer sur du contenu utile et de qualité

Vos visiteurs sont comme vous : ce qu’ils veulent voir, c’est du contenu qui leur apporte une information de qualité, et dont ils ont besoin, eux ou leur entourage. C’est donc sans surprise que des études marketing montrent qu’un contenu utile amènent à plus de clics. Le bonus ? Une info pratique et qualitative a plus de chance d’être partagée et a plus de chance de convertir !

Et vous le savez, un contenu partager, c'est du trafic supplémentaire sur votre site. De plus vous augmentez les chances d'obtenir des backlinks naturels car un contenu de qualité est rapidement cité comme source dans des articles de blog sur la toile.

- Optimiser les liens internes
Appuyez-vous sur les pages de haute autorité de votre site, afin d’amener vos visiteurs vers les pages que vous souhaitez mettre en avant. En plus de faire des liens pertinents, puisque le fond traité reste le même, vous optimiserez le positionnement de la nouvelle page dans les moteurs de recherches.

Par exemple, si vous avez des pages produits ou solutions ainsi qu'un blog, à chaque fois que vous publierez un nouvel article sur votre blog, essayez de faire des liens vers vos pages produits et vers d'autres articles de votre blog.

Attention, à chaque fois, le lien doit être utile à l'internaute, le lien doit traiter de la même thématique (pas forcément du même sujet, mais éclairer un point de votre article) et apporter une information supplémentaire. Par exemple, si dans votre article vous parlez de l'un de vos produits, il sera très opportun de placer un lien vers la fiche de votre produit si l'internaute veut en savoir plus à son sujet.

- Publier de longs contenus
On l’a dit un peu plus haut, mais à titre de rappel : il n’est nullement question de broder, mais bien de traiter en profondeur votre sujet. Google aime le contenu long, mais encore une fois, il aime qu’il soit pertinent. Donc approfondissez vos explications et étayez vos contenus d’éléments judicieux, mais pas superflus.

Attention tout de même, une page avec peu de contenu (moins de 300 mots) peut très bien être en 1ère page, regardez par exemples les sites internet de "définitions", les contenus de leurs pages sont souvent très courts, mais très utiles donc bien référencer.

Mais de manière générale, si l'on traite d'un sujet un minimum complexe et intéressant, un contenu trop court signifiera que vous ne traitez pas assez en profondeur votre sujet. De plus, en faisant un contenu long, vous travaillez sur la longue traîne, vous utiliserez plus de synonyme et donc serez référencé sur vos mots clés ainsi que leurs déclinaisons.

- Ne pas hésiter à faire des liens sortants
On entend souvent qu'il ne faut pas faire de liens sortants, c'est à dire de liens vers d'autres sites internet car cela pourrait nous pénaliser, ou pire, cela pourrait "donner du jus" à d'autres sites. Ces affirmations sont grottesques, encore une fois, Google classe les pages dans ses résultats de manière à proposer le contenu le plus pertinent à ses utilisateurs.
Donc comme pour les liens internes, si vous traitez dans votre article ou votre page d'un sujet complexe, il serait intelligent de proposer à vos internautes d'en apprendre plus sur tel ou tel notion en les renvoyant vers des sites de qualité (Wikipedia par exemple). Vous ne perdrez rien, bien au contraire, des études ont démontré que l’utilisation de liens sortants de qualité peut augmenter significativement le classement d’une page dans les résultats des moteurs de recherche.

- Continuellement mettre à jour les anciens contenus
Lorsque l'on a publié une page ou un article, on a souvent tendance à se dire qu'on ne peut plus la modifier car cela n'apportera rien. C'est faux, il est toujours possible et même positif d’améliorer continuellement ses anciens articles. Le monde évolue et certains de vos contenus peuvent être dépassés, retravaillez-les, mettez-les à jour. Google repasse régulièrement sur votre site internet, l'améliorer ou l'alimenter ne fera qu'améliorer votre référencement SEO.

Développez les bonnes pratiques
de la rédaction web

L’un des principaux critères SEO pour Google, c’est la rédaction de contenu. Même si cela peut sembler simple, c’est un travail long et technique. Nous allons voir comment obtenir un bon positionnement dans les résultats de recherche grâce à la rédaction de contenu SEO en optimisant ses contenus. Voici les 11 bonnes pratiques de la rédaction web.


- Choisir des titres accrocheurs
Il s’agit de la première étape, la partie la plus importante, c’est la première chose que le lecteur va lire lorsqu’il va vouloir cliquer sur votre site dans les résultats des moteurs de recherches. Pour rédiger de bons titres pour le SEO, il faut que vos titres soient accrocheurs, avec des mots précis, essayez de placer un mot clé dans celui-ci. Le but du titre ? Donner envie aux internautes de cliquer sur votre site pour aller lire la suite et indiquer à Google de quoi vos pages vont parler. Sur les CMS récents le titre de la page est également la balise de votre page. C'est le début du contenu optimisé SEO !

- Rédiger un contenu de qualité
Pour rédiger un bon contenu optimisé SEO, il est évident qu’il faut l’écrire soi-même ou bien le faire écrire par un expert de votre domaine ayant des connaissances en SEO. La duplication de contenu est à bannir, elle est très facilement repérable par l’algorithme Google Panda et le moteur de recherches n°1 pourra désindexer votre site s’il vous repère. Il est important de produire un contenu original et surtout unique. Gardez cela en tête : publiez un contenu si et seulement si celui-ci est meilleur que ce qui se trouve sur le web actuellement :-) ! Bien entendu, évitez les fautes d'orthographe et de syntaxe sinon vous perdrez toute crédibilité, quelques fautes cela reste tolérable, mais faites attention.

- Rédiger de manière régulière
Le meilleur moyen d’être suivi par des internautes, c’est de mettre à jour votre site et alimenter son contenu de façon régulière. Il n’est pas nécessaire d’écrire un article tous les jours, là n’est pas le but, mais un contenu sans cesse renouvelé vous apportera de nombreux bénéfices : plus vous mettrez à jour vos contenus, plus le robot de Google viendra sur votre site et plus vous générerez de trafic. Il s’agit vraiment d’un cercle vertueux ! Plus vous publiez, plus aurez de visites. Un bon rythme doit être d’au minimum un article ou page par mois. Un rythme idéal et rentable serait d’un article par semaine. C'est là que votre contenu optimisé SEO deviendra réellement du référencement SEO !

- Evitez l'accumulation de mots clés
Il est plus sûr et plus intéressant de se concentrer sur la rédaction de contenu de qualité que de chercher à y inclure tous ses mots clés. Il s’agit encore une fois d’une pratique très mal perçue et sanctionnée par les moteurs de recherche. Quant à la question de savoir combien de mots clés il faut introduire par article/page, je vous conseillerais de vous concentrer sur un mot clé principal, puis sur
2 ou 3 mots clés supplémentaires. De toute façon, si vous écrivez sur votre thématique, des mots clés intéressants seront forcément placé dans votre contenu.

- Choisir des images pertinentes de qualité
Choisissez des images de qualité et pertinentes pour votre site. Il existe des bases de données d’images et photos qui proposent des visuels classés par thèmes. Les visuels sont un élément moteur pour retenir un lecteur sur un site, cela enrichit votre contenu et rend la lecture plus agréable. Vous pouvez utiliser des banques d’images libres de droits, vous pourrez les utiliser sans vous inquiéter. Il existe également des banques d’images payantes, là les images sont de très bonnes qualités, variées et moins fréquemment utilisées sur internet, cependant elles coûtent généralement assez chères. Si vous pouvez utiliser des images que vous avez-vous-mêmes produites, c’est encore mieux, cependant ce n’est pas donné à tout le monde de produire des images de qualité :-) !

- Optimisez vos images pour le référencement SEO
Placer des images n'est qu'une étape, la réelle partie technique SEO consiste à :

Nommez votre fichier de manière intelligente, par exemple "mon-mot-cle.jpg" donc sans espace, espacez vos mots avec des '-'.
Pensez à alimenter l’attribut ALT des images cela améliorera votre référencement sur Google image et surtout cet attribut permet de rendre votre site compréhensible pour les personnes mal-voyantes.
Pensez à optimiser vos images pour ne pas alourdir votre page, en effet la rapidité d'affichage d'une page est un critère de Google, ceci fera l'objet d'un prochain article.

- Structurez le contenu de vos pages c'est bon pour le SEO
Il est conseillé de mettre les titres de pages en H1, qui seront donc les titres de vos articles également si vous possédez un blog pour votre entreprise (c'est d'ailleurs recommandé pour le référencement naturel). Vos sous titres devront être en H2, ce qui vous permettra de faire un tri dans vos idées et d’établir un plan dans votre page ou article. Vous pourrez également utiliser les balises de titres H3, H4, H5, cependant rien d'obligatoire, cela dépend de chaque contenu et surtout de sa longueur. Plus votre contenu sera long, plus il faudra le structurer sinon vos lecteurs auront peur de lire votre pavé. Google lit vos balises H1, H2, H3, etc et y porte beaucoup d'importance, essayez donc d'y placer quelques mots clés.

- Rédigez sur votre domaine d'expertise
A chacun son métier et son domaine d'expertise. Il est important de s’en tenir aux thèmes définis dans la charte éditoriale de votre site ou de votre entreprise. Ne vous dispersez pas sur des sujets hors de votre portée. A vous de trouver les sujets qui sauront intéresser vos lecteurs en pratiquant une veille sur votre domaine, les sujets de fond et d’actualité, variez les deux, les types de contenus (articles, brèves, dossiers, interviews, etc). Appliquez les règles de rédaction web SEO aux sujets qui intéressent vos potentiels lecteurs. Un contenu de mauvaise qualité pourra vous pénaliser. Si vous avez des lacunes sur certains aspects, documentez-vous bien avant de rédiger votre article. Citez vos sources, si elles sont pertinentes cela améliorera même votre SEO, Google appréciera que vous fassiez des backlinks vers des sites de qualité. Vos liens devront être en DoFollow.

- Mettez vos passages importants en gras
Cela peut paraître anodin, mais ne mettez pas en gras des passages inutiles de votre contenu, contentez-vous de mettre en gras (balises ) vos mots clés et passages pertinents pour votre SEO. Google y attachera de l'importance, alors ne le noyez pas dans des tonnes de textes. S'il s'agit d'un article de blog, je vous suggère de mettre votre chapeau en gras. Votre chapeau est l'introduction de votre article, il doit donner envie aux lecteurs de lire la suite de votre article, c'est très important, le mettre en gras améliorera votre référencement. Placez-y vos mots clés. Il y a un article dédié à cela sur ce site. Le chapeau vous servira pour la balise description de votre page, il s'agit du prochain point.

- Alimentez les balises métas description et title
La meta est une description de votre contenu de 150-200 caractères et la meta est le titre de votre page. Ce sont des parties très importante de l’optimisation de votre SEO car elles correspondent au texte qui apparaît dans les résultats de recherche. Soignez vos titres et vos descriptions (balises TITLE et DESCRIPTION) pour qu’ils donnent envie de cliquer sur votre site dans les résultats de recherches.




Voici un exemple d'un article où les balises TITLE et DESCRIPTION sont optimisées

- Sur WordPress, c'est encore plus simple
Si vous utilisez WordPress, je vous invite à installer le plugin Yoast SEO. Il s'agit d'un plugin WordPress français qui vous aidera à optimiser vos pages et articles, il est très simple d'utilisation et cela deviendra rapidement votre meilleur ami !

Le Netlinking

Le netlinking de qualité
Avoir des liens de qualité est essentiel pour un petit site vitrine. Si vous êtes propriétaire d’un petit site vitrine, il est essentiel que vous amélioriez votre référencement afin d’apparaître dans les premières pages de Google. Cela passe bien sûr par la création de liens de qualité, qu’il est possible d’obtenir à moindre coût. Voici comment vous y prendre.


Le netlinking : primordial pour votre site vitrine
Avoir un netlinking de qualité est donc primordial pour un petit site vitrine. En effet, il s’agit en réalité de la multiplication du nombre de liens visant vers votre site (ce que l’on appelle également les backlinks). Cette démarche répond aux différents critères de notation qu’à mis en place Google car, plus vos nombres de backlinks seront importants, plus vous serez jugé populaire sur la toile et donc utile aux internautes. Vos obtenez les meilleures places sur les pages de résultat et vous boostez par la même occasion votre SEO et votre notoriété. Il existe une astuce très simple et qui ne vous coûte rien pour mettre en place des liens de qualité afin de générer du trafic sur votre site, mais également d’améliorer son référencement naturel. Il s’agit de l’échange de liens.


Comment obtenir gratuitement des liens ?
L’échange de liens sert donc à mettre en place dans le contenu de votre site vitrine un lien qui va renvoyer vers le site d’un partenaire. De son côté, le site partenaire doit faire exactement la même chose à savoir, avoir un lien de l’une de vos pages sur son site. Afin que cette méthode semble réellement naturelle pour les moteurs de recherches, cela passe le plus souvent par des articles qui sont rédigés sur des blogs. Cette technique est réellement abordable en termes de coût, à l’inverse de l’achat de liens qui peut rapidement chiffrer. En effet, sa mise en place est totalement gratuite et tous les sites partenaires en tireront un avantage certain pour leur visibilité sur les moteurs de recherche.
Bien choisir vos backlinks
Attention cependant, tous les backlinks ne sont pas intéressants et il est donc primordial que vous preniez le soin de bien les sélectionner. Aussi, vous pourrez faire appel à une plateforme spécialisée dans l’échange de liens et qui se chargera d’effectuer ce travail à votre place. Ces plateformes vous proposeront différents liens qui se font par des articles dans lesquels sont intégrés de manière très naturelle des liens sortants. Avec à votre disposition un nombre de crédits, vous pourrez donc acheter des liens ou bien vendre des liens afin de faire augmenter cette somme. Ainsi, vous serez assuré que cette méthode soit efficace et qu’elle vous permette de réellement générer du trafic sur votre site vitrine tout en vous apportant la meilleure visibilité sur les moteurs de recherches. Enfin, prenez le soin de bien analyser les sites partenaires pour juger de leur qualité, de leur notoriété et de leur pertinence. Prenez également le temps de bien les identifier en fonction du thème abordé et du champ sémantique.

Comment développer son netlinking ?

Pour un minimum de temps par jour ou par semaine, il est indispensable de construire son netlinking. Pour que celui-ci soit vraiment efficace, il faut la maîtriser complètement. Le Netlinking est une action de faire développer les liens hypertextes qui pointent vers le site à référencer. Si ces liens sont inexistants, les pages à référencer ne seront jamais populaires et n’auront pas de l’importance sur le net. Vous en avez peut-être déjà entendu parler mais le netlinking est le nerf de la guerre en SEO, il fait partie des de critères les plus importants pour Google.

La construction du Netlinking
La construction du Netlinking débute par l’aménagement du site Web à référencer. Le site doit avoir plusieurs pages bien identifiées et dont les ancres sont précises et suffisantes. Pour combler le site, une rubrique d’actualités pourrait renforcer le contenu du site. Le Netlinking a besoin de plusieurs liens sur toutes les pages du site et non pas se limiter sur la page d’accueil uniquement. Quand le site est bien mis en place, le référencement est désormais inévitable.

Vous l’avez donc compris, chaque page doit être identifiable pour un ou plusieurs mots clés. En effet il serait impossible de se concentrer exclusivement sur la page d’accueil. Une fois chaque mot clé associé à une ou plusieurs pages, il faudra donc créer des « backlinks » vers ces différentes pages et non seulement vers votre page d’accueil. On appelle cela des liens profonds !

Comment obtenir de bons backlinks ?
Il existe plusieurs moyens de développer son netlinking, je vous dévoile aujourd’hui les principales
possibilités :

Les backlinks naturel : Ces backlinks vous les obtiendrez grâce à la qualité de votre contenu !
Les annuaires : Privilégiez les plus reconnus, n’hésitez pas à vous inscrire sur des annuaires
payants ! Pour chaque annuaire vous devrez produire un contenu unique (signe de qualité).
Les partenariats : Mettez en place des échanges de liens (avec modération) avec vos partenaires réels (fournisseurs, clients, etc) ou bien avec des sites de votre thématique.
Les articles sponsorisés : En clair, vous payez un blogueur pour qu’il publie un article sur son blog faisant un ou plusieurs backlinks vers votre site. Il s’agit d’une méthode qui a fait ses preuves. Il existe des plateformes pour cela, contactez-moi sur la messagerie de 5euros pour plus d’informations.
Le Guestblogging : Aussi appelé « Article invité » ! Très à la mode, cette fois-ci vous n’allez pas payer le blogueur, mais lui proposer un article de très bonne qualité contenant un lien vers votre site. Bien entendu ici la qualité de votre article doit vraiment être bonne.

Les réseaux sociaux : Créez vos pages Twitter, Facebook, Google + … Toutes ces pages vous
permettent de faire un lien vers votre site.

Les commentaires : Ici il s’agit d’aller commenter des articles sur des sites très connus de votre thématique. Les webmasters aiment qu’on commente leurs articles et permettent donc souvent d’y place un lien vers son site. Attention par contre, vous devez apporter un commentaire cohérent avec le sujet de la page sinon il ne sera pas validé !
Les forums : Inscrivez-vous sur des forums de votre thématique, placez un lien vers votre site dans votre signature et donnez des conseils sur des sujets dont vous êtes experts ! C’est un moyen simple de développer son netlinking mais également sa e-réputation.
Communiqués de presse : Cette technique est entre les articles sponsorisés et les annuaires, il ne s’agit pas de proposer un contenu époustouflant, mais on est moins rangé que dans un annuaire. Des sites spécialisés, gratuits ou payants peuvent publier vos communiqués de presse avec un backlink vers votre site.

Sites satellites : Alors là, vous devez créer un ou plusieurs sites, par exemple des blogs dans votre thématique, et publier régulièrement du contenu frais, de préférence optimisé pour vos mots clés et faire des liens vers votre site principal.
Voilà, vous connaissez maintenant les principales techniques. Bien entendu il faut varier ces techniques dans le temps, ne pas toujours faire des liens vers les mêmes pages.

Comment déterminer la difficulté de vos mots clés

Référencement, SEO, mots-clés, longue traîne : tous ces mots vous parlent ? Non ? Cet article va vous aider à y voir plus clair dans le choix des mots-clés les plus pertinents pour rendre votre site plus visible dans les recherches Google de vos prospects. Nous verrons également comment déterminer la difficulté d'un mot clé, cette étape est importante dans le choix de sa stratégie SEO, il est inutile de se lancer dans la bataille les yeux fermés.

Pourquoi choisir des mots-clés pour le référencement de votre site internet ?


Le référencement de votre site est une étape indispensable pour le rendre visible en ligne aux yeux de vos clients et prospects. Pour remonter dans les résultats de recherche Google, votre site doit être optimisé sur certains mots-clés ou requêtes que vos clients seraient susceptibles de rechercher. Cela vous permettra d’attirer plus de visiteurs et de les convertir en clients. Il est bien évident que le contenu présent sur votre site doit être le plus utile et le plus pertinent possible pour répondre au mieux aux besoins de vos prospects.

Pour être bien référencé dans les pages de résultats de Google, vous devez trouver des mots- clés répondant à plusieurs objectifs : être suffisamment recherchés pour attirer de potentiels prospects, ne pas être trop concurrentiel pour pouvoir remonter facilement et être des mots clés à « forte conversion ». Un mot clé à forte conversion témoigne d’une envie immédiate du prospect à acheter en ligne, comme par exemple : « acheter aspirateur », « iphone pas cher », etc…
Tous les mots-clés n’ont pas les mêmes caractéristiques et vous devez donc les choisir avec précaution. Des mots-clés peuvent être plus ou moins difficiles.
Nous vous parlions récemment d'un outil pour trouver des mots clés, cliquez-ici.

Vos mots-clés sont-ils recherchés par vos prospects ?

Pour savoir si un mot-clé est pertinent pour votre site, vous devez avant tout vérifier que ce mot-clé est suffisamment recherché pour attirer des visiteurs et potentiels clients vers votre site. Si vous avez un compte Adwords, trouver le nombre de recherche de votre mot-clé est véritablement très simple ! Si vous n’avez pas encore de compte Google Adwords, c’est le moment de vous en créer un. Cet outil vous permet également de planifier des campagnes de publicité payante, qui vous fera apparaître parmi les résultats « annonces » de Google.
Une fois connecté à Adwords, rendez-vous dans Outil > Outil de planification des mots-clés > Obtenir des tendances et des données sur le volume de recherche. Vous pourrez alors saisir vos mots-clés, choisir la zone géographique cible (France, par exemple) et obtenir tout un tas d’informations sur votre mot-clé, y compris ce qui nous intéresse ici : son volume de recherche mensuel.

L'on voit ici le volume de recherche mensuel de plusieurs mots clés très stratégiques

Il n’y a pas de volume plancher qui garantirait plus de visites sur votre site. C’est un simple indicateur concernant votre « marché cible ». L’idéal est de choisir un mot-clé suffisamment recherché pour attirer des visiteurs mais pas trop non plus pour pouvoir remonter facilement. L’outil vous donne également une estimation de la difficulté de votre mot-clé basé sur la concurrence mais seulement pour les campagnes Adwords, cette notion de concurrence ne concerne absolument pas le référencement naturel (les résultats classiques).

Analyser la concurrence sur vos mots-clés

Si tous vos concurrents sont placés sur exactement le même mot clé, vous risquez d’avoir plus de difficulté à remonter parmi la première page des résultats Google. Sachez que les 3 premiers sites récupèrent près de 80% des clics : c’est donc un atout d’être placé haut dans une page de résultats Google pour attirer visites et prospects.

Pour estimer la concurrence sur votre mot-clé, aller sur Google depuis une session de navigation privée (pour ne pas que vos données en cache influent sur les résultats) et tapez votre mot-clé comme si vous étiez vous-même un client. Google vous calcule alors le nombre de réponses à cette requête en vous donnant le nombre de résultats trouvé.

Pour avoir une idée plus précise du nombre de sites qui essaient de se positionner sur le même mot- clé que vous, vous pouvez aller encore plus loin en tapant dans Google la requête : allintitle: votre mot clé. Cette formule magique vous indiquera le nombre de sites qui essaient réellement de se placer sur ce mot-clé puisqu’ils ont inséré leur mot-clé dans le titre de leur page. Ce sont des sites qui ont donc déjà mis en place une stratégie de référencement.
A chacune de vos recherches, vous pouvez aussi choisir de n’afficher les résultats qu’en français, par
exemple. Si vous avez un commerce local, cela vous donnera une idée plus fiable de la concurrence.

Regardez la qualité des sites présents en première page

Selon votre mot-clé, vous allez pouvoir constater que les sites bien référencés sont de plus ou moins bonne qualité. Si les sites de vos concurrents ressortent en premiers, remonter sera peut-être plus compliqué puisque cela suggère qu’ils répondent déjà aux besoins des visiteurs effectuant la
recherche et que leurs contenus sont probablement pertinents. Au contraire, si vous trouvez des sites sans grand rapport avec votre mot-clé ou le produit/service vendu, c’est une opportunité pour vous de vous positionner en première page facilement !

Un autre indicateur de la pertinence de ces sites peut être leur spécificité sur votre mot-clé, par exemple si Amazon se positionne sur la recherche « acheter appareil photo ». C’est un site généraliste très connu et réputé qui risque donc d’être difficile à dépasser.

Vous pouvez également regarder si ce sont des sites véritablement optimisés pour ce mot-clé ou s’ils sont arrivés là un peu par hasard. Pour cela, regardez la récurrence du mot-clé dans le contenu de leur page mais également dans les titres et descriptions de pages (ce qui s’affiche dans le résultat Google).

Pour vous faciliter la vie, certains sites proposent des outils permettant de mesurer en un seul calcul la difficulté de vos mots-clés, comme le Keyword Difficulty de SEM Rush. Mais comprenez qu’un bon mot-clé est un mot clé qui est bien recherché par vos prospects sans être trop utilisé par vos concurrents. Recherchez également des mots-clés qui témoignent d’une véritable intention d’achat et qui vont vous permettre de convertir vos prospects en clients.

Reportez tous ces facteurs dans un tableau Excel, puis comparez la difficulté de chacun de vos mots clés, cela vous permettra de savoir par où commencer afin de maximiser votre retour sur investissement (que l'investissement soit personnel ou financier).

Maintenant, il faut également garder en tête que plus vous souhaiterez gagner de clients, plus la concurrence sera rude et plus votre investissement (personnel et/ou financier) devra être important, les budgets SEO des géants sont de plusieurs centaines de milliers d'euros par an, si vous souhaitez grappiller ne serait-ce qu'1% du marché, votre investissement devra suivre proportionnellement.
outil de suggestion de mots clés

Pourquoi optimiser son referencement ?

1. Comment Google parcours-t-il le net ?


Il faut savoir que Google, chaque jour ajoute des milliers de pages à son « index ». Bien entendu, tout est automatisé ! Google envoie des « robots »
(appelés Google Bots) qui vont de lien en lien à travers le web et analysent les pages trouvées. En somme, quand un site fait un lien hypertext vers un autre, le robot de Google le suit, et ainsi de suite.
A chaque fois que Google découvre une nouvelle page, il l’ajoute à son index.


2. Mots et expressions clés

Les Google Bots ne se contentent pas d’ajouter les pages à l’index de Google, ils analysent également
chaque page. Qu’analysent-ils ? Le contenu ! Le champ sémantique, comme un humain Google est
capable de comprendre un texte.
Il va donc chercher de quoi parle une page, mais également la qualité de de l’information. En somme, Google va chercher les mots et expressions clés d’une page.

Quelles sont les bonnes pratiques SEO en rédaction web ?

Garder l’internaute : Google analyse le temps passé sur votre site par les visiteurs.
S’ils quittent votre site au bout de quelques secondes seulement, Google comprendra que votre site n’est pas de bonne qualité.

Pour garder un visiteur sur son site, commencez déjà vos pages et article par des introductions « accrocheuses », qui entament sa curiosité et lui donnent envie de lire la suite.

La vidéo est aussi un bon moyen de garder un visiteur sur son site.

Une dernière technique consiste à proposer à l’internaute des pages et articles en rapport avec le contenu qu’il vient de lire, pour lui faire visiter un maximum de pages de votre site et donc augmenter son temps passé sur votre site.

Liste d'annuaires sans liens de retour

Dernière mise à jour le 07/05/2019, mais je te laisse le soin de juger de la qualité de ces annuaires 😉

L'un des principaux facteurs pour être bien référencé est d'obtenir des liens retours vers son site. L'un des moyens les plus rapides d'y parvenir est d'inscrire son site/blog sur des annuaires. Mais attention, quantité n'est pas forcément qualité…
A noter que Google met des fessés aussi quand on utilise ce type de tactiques de SEO pour obtenir des liens. Les annuaires, c'est bien… mais à utiliser sagement…
Aucun d'entre eux n'exigent de liens retour (du moins à l'époque)


http://meilleurduweb.com/
http://fr.webmaster-rank.info/
http://www.gralon.net/annuaire/annuaire-gratuit.htm
http://www.toplien.fr/
http://www.net-addict.com/annuaire/
http://www.annuaire-referencement.eu/
http://annuaire.secous.com/
http://www.el-annuaire.com/
http://www.bonweb.fr/
http://www.annubel.com/
http://www.kannuaire.com/
http://www.top-annuaire.com/
http://www.compare-le-net.com/
http://www.1two.org/soumettre-un-site-0.html
http://guide.arfooo.com/webmaster-login.html
http://www.bloc.com/annuaire/
http://www.thesiteoueb.net/modules/mylinks/
http://annuaire.webmeimfamous.com/
http://www.net-liens.com/
http://www.net-addict.com/annuaire/
http://annuaire.indexweb.info/
http://www.oubah.com/
http://annuaire.swcf.fr/
http://www.costaud.net/
http://annuaire.whiteref.com/
http://www.nextseo.info/inscription.html
http://www.square-annuaire.com/
http://www.jusseo.com/
http://www.comment-faire.eu/
http://annuaire.yagoort.org/
http://www.noogle.fr/
http://www.hitoo.com/
http://www.costaud.net/
http://www.e-annuaire.net/
http://www.abc-du-gratuit.com/
http://www.yakoila.com/
http://www.yakeo.com/
http://www.stroogee.fr/
http://www.yococo.fr/
http://www.empreintesduweb.com/
http://www.keldirectory.com/
http://www.index-zone.com/
http://www.webfrance.com/annuaire/
http://www.top-web.fr/
http://www.top-annu.net/
http://www.annuaire-liens-dur.fr/
http://www.liens-referencement.net/index.php?do=basic
http://www.liensannuaire.com/index.php?do=basic
http://www.vitannuaire.fr/en/annuaire-referencement-gratuit
http://www.refannuseo.fr/ (qui m'a aidé à mettre à jour la page !! Merci.)
https://www.baoo.fr/annuaire-referencement-gratuit.php




http://www.1two.org/
Pour l’avoir testé personnellement, il s’agit d’un des meilleurs annuaires qualitatifs : Trust de 50, existe en version payante et gratuite, le nombre de thématiques disponibles est suffisant. Seul problème : le délai d’attente qui est d’un mois au minimum.
Dealerdetemps
Site spécialisé dans l’échange de liens de type A > B > C ou triangulaire, fonctionne avec un système de crédit qu’il également possible d’acheter. 1 lien fait = 1 crédit gagné et 1 lien demandé = 1 crédit consommé.
https://www.pagesjaunes.fr
Les pages jaunes est le meilleur annuaire de sa catégorie, utilisable seulement si vous disposer d’un SIREN, le reste n’est que positif ! Trafic et popularité énorme.
http://www.hit-parade.com/
Hit parade est un annuaire de backlinks avec classement, il n’y a donc pas de fiche dédiée directement à votre site. L’avantage est que l’annuaire référence plutôt bien ses pages de résultats, ce qui donne la possibilité à votre site d’obtenir des liens plutôt juteux.
http://www.annubel.com/
Annubel est un annuaire belge qualitatif, les règles d’admissions sont contraignantes mais le temps passé en vaut la peine.  Le site est plutôt bien trusté donc appliquez-vous dans votre description de site.
http://www.w3-annuaire.com
Facile d’accès mais peu rentable, il accepte tout type de site à l’inscription. Vous pouvez-tenter une description spinnée de votre site si vous n’avez pas le temps.
https://www.emploi.org/
Un annuaire qui conviendra à votre site si vous êtes dans le domaine de l’emploi. Annuaire de lien moyen mais qui a le mérite d’exister.
https://www.thesiteoueb.net/annuaire/
Annuaire moyen et plutôt lent à la validation de site.
http://annuaire.ludikreation.com/
Annuaire de lien généraliste, sans trop de restriction et de qualité moyenne.
http://francite.com/
Un peu rebutant d’aspect mais il s’agit d’un annuaire qualitatif, vous gagnerez des backlinks de qualité si votre inscription est suffisamment bien préparée. Un peu long toutefois à la validation.
http://referencement-annuaire-web.fr
Annuaire d’annuaire, il regroupe quelques catégories intéressantes. Accepte les thématiques de sites habituellement interdites.
http://www.annuaire-web-france.com
Annuaire sans lien retour gratuit, qualitatif il vous donne la possibilité de monter dans un classement organisé par thématique.
http://www.coodoeil.fr
Annuaire de referencement gratuit sans lien de retour, admission longue mais vaut l’attente.
http://www.francesurf.net/
Annuaire gratuit sans lien retour obligatoire, la validation est toutefois assez longue.
https://annuaire.empreintesduweb.com/
Un nouvel annuaire que je ne connais pas beaucoup mais qui semble sérieux.


Les liens payants, mais pas cher :

Les annuaires français qui rankent bien :
Supernova annuaire (il y en a plusieurs, ils sont tous bien)

http://www.net-liens.com/
http://www.theoueb.com/
http://www.coodoeil.fr/
http://annuaire.yagoort.org/
http://www.omniz.net/
http://www.gralon.net
http://www.el-annuaire.com/
http://www.meilleurduweb.com
http://www.noogle.fr
http://www.le-bottin.com
http://www.tagbox.fr
http://www.webfrance.com/communaute/annuaire/

PrécédentPage 1 sur 5

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies